Devenez un cadet AviaSim !

Pilotes passionnés ? Devenez un cadet AviaSim !

PFD, ILS, FCU, Autothrottle… sont autant d’abréviations que vous aimeriez comprendre ? Alexandre K., passionné de 34 ans qui a réalisé un stage Cadet AviaSim dans le centre de Nice, répond à nos questions dans une interview exclusive.

AVIASIM_130913_PICT079-basse-def

Pourquoi avoir fait un stage Cadet AviaSim ?
Alexandre : J’ai fait pas mal de Flight Simulator et un vol découverte sur l’aérodrome de Mandelieu, mais je voulais pousser mes connaissances, notamment pour les approches ILS dont j’ai beaucoup entendu parler. Et puis faire un stage sur un A320, c’est plutôt unique ! L’autre avantage qui m’a plu est la souplesse de dates pour le stage et le fait d’être en tête à tête avec mon instructeur, à qui j’ai pu poser toutes mes questions.

Comment se sont déroulées les séances ?
Alexandre : Il y a quatre sessions, les trois premières durent deux heures chaque et commencent par de la théorie en salle avec notre instructeur. On a abordé des thèmes comme l’aérodynamique, la météo, le langage radio aéronautique, les instruments de bord et de navigation etc…
La deuxième partie de chaque session se passe en simulateur pour mettre en application ce que l’on vient de voir en cours. C’est génial de mélanger la théorie et la pratique car on comprend vite à quoi servent les concepts.
La dernière session dure trois heures, et j’ai dû préparer et  réaliser mon vol en équipage, comme si on partait pour de vrai : plan de vol, pleins de carburant, conditions météo sur le parcours, répartition des tâches, checklists, etc.
J’ai pu amener mon fi ls de 6 ans à la dernière session et je crois que ça lui a donné des envies de devenir pilote…

Quelles destinations avez-vous choisi ?
Alexandre : Il y en a 24000 possibles, mais j’ai testé San Francisco dans la brume, fait une navigation Nice-Bastia, survolé Rio en panne moteur, effectué un atterrissage aux instruments à Dubaï de nuit et visité Ayers Rock en Australie !

Qu’est-ce qui vous a le plus plu ?
Alexandre : Mon instructeur a vraiment orienté le stage en fonction de mes envies tant dans le contenu que les destinations et les conditions de vol, sans rester dans un programme standard. Pour moi c’est le gros plus d’AviaSim.